« Déni de démocratie ; Simple comme un coup de fil… »

COMMUNIQUE DE PRESSE



« Déni de démocratie ; Simple comme un coup de fil… »

Les Républicains de la Vienne apportent leur soutien aux élus évincés et s’inquiètent de l’avenir de Grand Poitiers si la pensée unique devait devenir la norme.

Comment ne pas réagir face au dégagisme et au déni de démocratie dont viennent de faire les frais 3 élus de Grand Poitiers ?

Informés par téléphone par la Présidente de Grand Poitiers de leur retrait de délégations le 2 juillet dernier, c’est le 12 juillet lors du conseil extraordinaire que les élus ont validé cette décision, sur fond d’intimidation.

Les reproches qui leur sont faits sont plus que douteux : manque d’investissement, trahison de la confiance… A noter que les mêmes élus avaient voté contre le budget et font désormais partie de la majorité départementale.

Ainsi après l’évincement de Lusignan, ce sont désormais les communes de Jaunay-Marigny et Chauvigny ainsi que le canton 1 de Poitiers qui se trouvent exclus de la gouvernance.

Désormais, comment préserver l’équilibre des territoires et des 40 communes qui la composent ? Les élus de Poitiers représentent plus de la moitié de l’assemblée et les nouveaux nommés sont issus des groupes politiques Poitiers Collectif et de Vienne en Transition…

Après ces turbulences, Grand Poitiers et sa présidente arriveront-ils à panser les plaies ?

Les défis qui relèvent de la compétence de Grand Poitiers nécessitent un investissement de nos élus et plus que jamais la volonté de servir un intérêt commun. Le sectarisme idéologique n’y a pas sa place ; nos élus doivent pouvoir voter en leur âme et conscience et en cohérence avec les attentes des citoyens qu’ils représentent. Nous condamnons de telles manœuvres politiciennes

communique-Grand-Poitiers

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.